Nous voulons nous différencier, mais nous n’osons pas.

Vous n’êtes pas une exception, vous savez. Toutes les entreprises veulent se différencier. Cela va de soi. Trop souvent, par contre, elles n’en ont pas l’audace. Elles regardent ce que font leurs concurrents et elles s’efforcent de ne pas trop s’en éloigner, de peur d’être marginalisées. Le résultat est l’inverse de celui qui est recherché : leurs communications sont du copié-collé. Le visiteur ne fait plus la différence entre elles et ses concurrents. Trop d’audace comporte des risques qu’il n’est pas toujours souhaitable de prendre. En cela, je vous comprends. Mais trop peu d’audace fait de votre entreprise un équivalent de votre concurrent. Je suis partisan d’une audace calculée, dosée, basée non pas sur l’exhibitionnisme, mais sur l’intelligente. Alors, osez, mais ne vous emballez pas. Entre Charles Trenet et Lady Gaga, il y a tout un monde.

Articles récents

Commentaires récents

    Archives

    Catégories

    Méta